Pédicure - Podologue D.E.

Magali Collinet-Pierucci - Antibes Juan-les-Pins (06)

Questions fréquentes concernant la pédicurie

Comment faire la différence entre un cor et une verrue plantaire ?

Il n'est pas toujours aisé de faire la différence entre un cor et une verrue plantaire, surtout quand cette dernière a eu la facheuse "idée" de se développer sur un point d'appui de la marche. Une verrue plantaire est normalement indolore, c'est l'hyperkératose (couche de corne) qu'elle génère pour se protéger qui la rend douloureuse.

Souvent les verrues "se cachent" sous cette épaisseur de corne qu'il faut éliminer lors d'un soin de pédicurie pour pouvoir diagnostiquer la verrue. Les verrues plantaires peuvent se présenter sous plusieurs formes (voir l'article technique sur les verrues) ce qui complique encore leur identification.

C'est pourquoi dans le doute, il est préférable de confier vos pieds à un spécialiste : médecin dermatologue ou pédicure-podologue.

Les soins de pédicurie ne s'adressent-ils qu'aux pieds douloureux ?

Les soins de pédicurie ne sont pas seulement destinés à traiter les douleurs de pieds (durillons, cors, ongle incarné, ... ). Ils constituent également un acte de prévention et contribuent à votre confort lors de la marche ou de vos activités sportives.

L'entretien régulier de vos pieds par un pédicure-podologue peut vous permettre d'éviter la survenue de gênes ou de douleurs.

Par exemple, le soin des talons associé à une hydratation quotidienne avec une crème adaptée aux pieds peut vous éviter le fameux phénomène des "talons fendillés".

Les soins de pédicurie sont-ils pris en charge par la Sécurité Sociale ?

Certains soins de pédicurie peuvent être partiellement pris en charge par la Sécurité Sociale uniquement sur prescription écrite de votre médecin traitant. Cette prise en charge peut permettre un complément de la part votre mutuelle. Certaines mutuelles proposent des forfaits annuels pour les actes de pédicurie, renseignez vous.

  • Traitement pédicural de cas pathologiques du domaine du pédicure (hygromas, onyxis, ...) non justiciable d'un acte opératoire, suivant prescription médicale, pansement compris : 1,26 € pour la première séance et 0,95 € pour les suivantes (par pied traité).
  • Rééducation du pied (à l'exclusion de l'articulation de la cheville), en relation avec une intervention chirurgicale sur l'avant-pied, par séance d'une durée de 30 minutes : 2,52 € pour un pied et 3,78 € pour les deux pieds.
  • Massage du pied (à l'exclusion de l'articulation de la cheville), en relation avec une intervention chirurgicale sur les avant-pieds : 1,27 € pour un pied et 1,89 € pour les deux pieds.
  • Pansements sur le pied : 0,50 € à 1,27 € suivant la taille et le nombre de pansements.

Cas particulier des patients diabétiques

Un patient diabétique présentant des pieds à risque de grade 2 ou 3 peut bénéficier sur prescription écrite du médecin traitant de la prise en charge au cabinet du pédicure-podologue d’un forfait de prévention par période d’un an. Deux types de forfaits sont pris en charge :

  • Prévention des lésions des pieds à risque de grade 2 (neuropathie sensitive associée à une artériopathie des membres inférieurs et/ou à une déformation du pied) comprenant 4 séances de soins par an : 27 € par séance d'une durée de l'ordre de 45 minutes.
  • Prévention des lésions des pieds à risque de grade 3 (antécédent d'ulcération du pied et/ou d'amputation de membres inférieurs) comprenant 6 séances de soins par an : 27 € par séance d'une durée de l'ordre de 45 minutes.

Chaque forfait comprend également la réalisation, par le pédicure-podologue, d'un bilan-diagnostic podologique initial et la transmission au médecin traitant d'une fiche de synthèse au terme du traitement ou chaque année en cas de prolongation des soins.

Pourquoi mes cors aux pieds reviennent ils périodiquement ?

Les cors aux pieds, souvent très douloureux, sont principalement générés par un conflit de frottement et/ou de pression du à la chaussure. Le pédicure-podologue, lors du soin des pieds, peut vous soulager immédiatement en excisant délicatement le cor. Cependant, si la cause de formation du cor n'est pas identifiée et supprimée, celui-ci reviendra à plus ou moins long terme. C'est pourquoi, il est important d'adopter un chaussage adapté à la morphologie de votre pied et d'évoquer avec votre praticien les solutions de soulagement à plus long terme : orthoplasties, orthèses plantaires (semelles orthopédiques), ... .

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site est destiné à vous informer sur la santé de vos pieds et les domaines de compétence du pédicure-podologue. Les différents sujets abordés sont en relation avec les questions qui me sont posées régulièrement par les patients du cabinet. Les informations données ne sont en aucun cas destinées à remplacer une consultation avec votre pédicure-podologue ou votre médecin.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.